Vous vous souciez de votre développement musculaire et vous vous voulez augmenter votre masse musculaire et également reprendre votre  renforcement musculaire mais vous vous demandez comment reprendre la musculation ? dans les diverses parties du corps (abdos, fessier, cuisses, triceps, biceps, quadriceps, mollets

 

1. Commencez par quelque chose de facile

Si vous avez vraiment du mal à vous remettre à faire de l’exercice et que vous vous sentez totalement dépassé par tout cela, il peut parfois être utile de commencer par quelque chose de facile. Si faire une grosse séance de musculation au gymnase est trop, alors sortez et faites une marche rapide ou un jogging léger, juste pour bouger. Dès que vous commencez avec quelque chose de petit et que vous vous sentez bien à partir de là, vous voudrez continuer et reprendre vos habitudes saines.

2. Respectez la « règle des cinq minutes » pour reprendre la musculation

Bien souvent, lorsque vous vous remettez dans le bain, l’idée de faire un entraînement complet de 30 minutes ou d’une heure peut être incroyablement intimidante. Ce qui pousse souvent les gens à abandonner avant même d’avoir commencé.

Donc, si une longue séance d’entraînement vous semble trop longue, engagez-vous à ne prendre que cinq minutes. Si vous commencez à vous entraîner et qu’après cinq minutes, vous n’avez plus l’énergie nécessaire pour continuer, alors vous pouvez avoir terminé pour la journée. Le plus souvent, une fois que vous êtes debout et que vous avez bougé, vous vous sentez bien et vous voulez continuer. Mais commencez avec cinq minutes et voyez où vous en êtes.

3. Rappelez-vous comme vous vous sentez bien

Parfois, nous nous concentrons trop sur l’effort plutôt que sur le résultat. Le problème avec l’entraînement, c’est que même si cela peut être difficile sur le moment, très peu de gens diront qu’ils ne se sentent pas mieux après.

Donc, si vous avez du mal à faire vos lacets et à sortir, il est normal de reconnaître que vous avez besoin de quelque chose pour vous aider à vous recentrer et vous motiver, mais n’oubliez pas que l’après-entraînement est élevé. À part quelques muscles douloureux, vous ne regretterez jamais une séance d’entraînement.

4. Planifiez-le

Si, même au fond de votre esprit, vous cherchez inconsciemment une excuse pour ne pas faire d’exercice, vous trouverez généralement une occasion de vous distraire pour vous détourner de votre plan. C’est pourquoi il est important de prendre du temps spécifiquement pour votre exercice quotidien.

Prévoyez un moment où vous ne serez pas facilement distrait. Il n’y a pas de « moment idéal » pour faire de l’exercice, il s’agit vraiment de votre emploi du temps et de vos préférences personnelles. Si vous savez que vous êtes pris par votre travail le soir, alors prévoyez votre entraînement le matin. mais si les matins sont trop chargés, planifiez votre entraînement le soir. Et si vous savez que la journée sera follement chargée, engagez-vous simplement pour une séance rapide de quinze minutes de HIIT, car faire quelque chose est toujours mieux que ne rien faire.

5. Préparez-vous la veille pour mieux reprendre la musculation

Avant, faire de l’exercice le matin était votre truc, mais maintenant vous avez du mal à vous lever tôt ? Mettez des barrières de sécurité autour de votre routine matinale pour vous aider à retrouver plus facilement un rythme.

Préparez votre sac de sport la veille au soir et placez-le à côté de votre lit. Placez votre réveil de l’autre côté de la pièce pour que, lorsqu’il se déclenchera, vous deviez sortir du lit pour l’éteindre. Une fois que vous êtes sorti du lit et que votre sac de sport est déjà prêt, vous pouvez aussi bien vous lever et partir.

Pour ceux d’entre vous qui font généralement de l’exercice après le travail, la même règle s’applique en ce qui concerne les bagages de la veille. Préparez votre sac de sport et placez-le à côté de votre bureau. Cela vous rappellera votre engagement et vous aurez moins de chances de faire marche arrière.

6. Trouver un partenaire d’exercice afin de reprendre la musculation

Il est très facile de se retirer de votre entraînement si vous ne devez répondre qu’à vous-même. Avoir un ami, un collègue de travail ou un membre de la famille avec qui s’entraîner est un excellent moyen de stimuler la motivation, de se responsabiliser mutuellement et de s’en tenir à sa routine d’entraînement. Cela ajoute également un aspect social, ce qui rend l’entraînement un peu plus amusant.

7. Penser en dehors de la salle de sport

Il n’est pas nécessaire d’aller à la salle de sport tous les jours. Être en forme et en bonne santé peut avoir des aspects très différents. En particulier lorsque vous avez du mal à suivre votre programme d’entraînement, le fait d’être plus souple dans le mode d’exercice peut vous aider à le respecter et à vous sentir mieux dans le processus.

Trouvez des moyens de mélanger vos séances d’entraînement et d’incorporer d’autres exercices que vous aimez dans votre routine. Pratiquer des sports sociaux, faire du jogging sur la plage ou simplement promener le chien sont autant de moyens de rester en forme et en bonne santé.

 

8. Faites-le pour vous-même, pas pour quelqu’un d’autre

C’est peut-être la règle la plus importante à retenir. Je dis toujours : « Ne faites de l’exercice pour personne d’autre que vous. » Pour être en forme et en bonne santé, il faut se sentir bien, avoir confiance en soi et viser à être au mieux de sa forme. N’oubliez pas de le faire pour vous, et non pour quelqu’un d’autre ou pour votre apparence. Chaque fois que vous faites de l’exercice, sachez que vous avez fait quelque chose de bien pour vous-même et célébrez cela.

 

9. S’engager à relever un défi d’un mois

Si vous voulez reprendre l’habitude de faire de l’exercice, essayez de relever un petit défi d’un mois pour relancer votre routine. De nombreux gymnases, studios de yoga et camps d’entraînement proposent des défis d’un mois. En le décomposant en une période plus courte, vous aurez moins l’impression d’avoir trop à faire.

Si même 30 jours vous semblent intimidants, essayez de réduire encore plus la barrière en vous engageant à relever un défi de deux semaines.