Les répétitions en musculation et les groupes musculaires sont très divers en musculation est les termes a salle de musculation le sont aussi ( Poids du corps, endurance, calories, programme de musculation, tractions, haltères, gainage, fitness, cardio, métabolisme… Etc.).

En musculations, le but est de contracter et de choquer le plus de muscle durant une séance et ensuit lui apporter les nutriments et aliments qui sont nécessaires au développement de ce dernier et bien sûr le laisser se reposer suffisamment pour permettre sa reconstruction. Mais pour arriver à faire tout cela il faut être attentif aux détails les plus subtils et surtout être pragmatique lors de  l’entraînement puis il faut savoir évoluer avec les répétitions et être capable d’apprendre des ses erreurs a force de .

Prenons l’exemple des répétitions vous êtes, vous déjà demander leurs bienfaits est ce qu’elles peuvent fournir à votre organisme ? Jamais ? Tant mieux c’est le but de notre article et Nous allons vous convaincre pour porter toute votre attention sur elles à l’avenir.

C’est quoi une répétition ?

Une répétition se compose avant tout de trois phases :

1- La contraction concentrique (action de soulever la charge).
2- L’étape de transition.
3- La contraction excentrique (action de redescendre la charge).

Dans la grande majorité des cas, le mouvement commence par la contraction concentrique. Mais il y a des cas ou cette règle n’est pas valable prenons le squat ou le développé couché par exemple dans ces exercices la on débute par la descendre la charge (contraction excentrique) ensuite, on la soulève (contraction concentrique).

Le nom contraction qui se trouve dans les deux phases n’est pas là pour rien, le muscle se contracte lors de ces phases, mais dans la phase concentrique le muscle se raccourcit et il s’étire lors de la phase excentrique.

La physiologique et les répétitions ?

À ce niveau, la contraction se produit par l’intermédiaire d’un afflux nerveux, c’est en gros le cerveau qui transmet un message au muscle par l’intermédiaire des nerfs. Les fibres musculaires se contractent, mais pas en même temps pour cela, on se doit d’atteindre un niveau maximal et surtout optimal pour avoir cette harmonie de contraction musculaire.

1- La contraction concentrique

Lors de cette phase, le muscle se raccourcit comme on a pu vous le dire ci-dessus,  en effectuant cela, il exerce une traction sur l’os et articulations sur lesquels il est attaché tout en essayant de les rapprocher, dans le cas du curl barre vous noterai que votre avant brase et votre se rapprocher  l’un de l’autre.

Quand elle commence la contraction concentrique, la sollicitation musculaire n’est que sur quelques fibres musculaires. Ensuit, force a force que le mouvement demande de la force la quantité de fibres augmente. Il vous faut savoir que si la charge utiliser est légère par rapport a vos capacités la contraction restera la même, mais si vous utilisez des charges plus lourdes ou que vos muscles sont déjà fatigués beaucoup plus de fibres musculaires seront alors sollicités et tout cela pour votre avantage.

2- L’étape de transition

Quand votre mouvement arrive a la position où le muscle est le plus court, vous ne pouvez plus allez plus loin, c’est donc à ce point que le mouvement s’inverse.

Néanmoins, certains bodybuilders conseillent de maintenir cette position « entre-deux » pendant quelques secondes afin d’obtenir une contraction maximale et donc de recruter le plus de fibres musculaires possible. C’est une technique intéressante que vous pouvez utiliser lors de vos entraînements pour bien évidemment permettre un très bon renforcement une excellente tonification musculaire.

3- La contraction excentrique primordiale lors des répétitions en musculation

Pendant cette phase, la charge redescend, il faut la contrôler pour qu’elle ne chute pas tout simplement. le mouvement provoque ainsi une stimulation des fibres musculaires. Pas autant que durant la phase concentrique, mais tout de même suffisamment pour que la phase excentrique soit importante. Or, de nombreux pratiquants négligent cette phase.

C’est la une erreur, car, bien que la phase excentrique exige l’intervention de moins de fibres musculaires, la même charge est utilisée. Ce qui veut dire que chacune de ces fibres doit s’occuper d’une charge plus importante à titre individuel, que celles de la phase concentrique.

 

L’amplitude et les répétitions en musculation

Pour que les répétitions soient efficaces et pour maximiser l’absorption des fibres musculaires, il est préférable de les effectuer avec une amplitude maximale. Ce n’est pas un problème de verrouillage des articulations, mais d’aller le plus loin possible sans se blesser. Cela maximise la contraction et améliore la flexibilité des articulations.

 

L’alimentation dans les répétitions en musculation

Serte les répétitions en musculation sont très importantes, mais la nutrition aussi, et cela, car elle permet d’augmenter la prise de masse musculaire et la croissance musculaire et vous fournir une explosivité.

Conclusion

Afin d’assurer un gain maximum de masse musculaire pour les différentes parties de votre corps (Abdominaux
Pectoraux, mollets, cuisses, biceps, triceps, trapèze, quadriceps, buste, fessier, avant-bras… Etc.). et vous sculpter un corps d’apollon il vous faudra prendre en compte touts les paramètres énuméré ci-dessus et surtout respecter le Nombre de répétitions que vous avez à faire par semaine et cela pendant chaque séance pour ainsi arriver à se muscler.

N’oubliez jamais le temps de repos, l’échauffement et les étirements pour bien sûr éviter toutes les entorses musculaires, les problèmes liés aux articulations et les courbatures pour prendre du muscle et gagner en force en toute sécurité.