Outre comment se muscler rapidement et avoir un développement musculaire rentable avec une musculature bien dessinée et un joli volume musculaire. Comment avoir des muscles abdominaux, des pectoraux, des fessiers, des biceps, des triceps en béton également. Nous vous aidons également dans votre chemin pour choisir chaque exercice un par un. Aujourd’hui nous allons parler de deux types d’exercices, les exercices de base et les exercices d’isolation. Et cela dans le but de vous aider à pouvoir choisir les exercices qui seront à même de vous aider dans votre programme de musculation. Aujourd’hui nous allons donc comparer: Exercices de base ou exercices d’isolation.

 

Qu’est ce qu’un exercice de base ?:

 

Ce sont des exercices de musculation polyarticulaires. Cela signifie qu’ils nécessitent l’intervention de plusieurs articulations et nécessitent donc de nombreux muscles. L’exercice de squat est un bon exemple d’exercice de base. Il implique les articulations des genoux, des hanches et des chevilles. Stimule et tonifie les quadriceps, les fessiers, les ischio-jambiers et même les mollets. 

 

Ces exercices sont donc très complets et permettent de travailler différents groupes musculaires en un seul mouvement. De plus, ils nécessitent plus d’effort cardio-pulmonaire, ce qui aide à développer la respiration et le cœur. Cependant, ces exercices sont très fatigants. 

 

Qu’est ce qu’un exercice d’isolation ?:

Contrairement aux exercices de base, les exercices d’isolation ne nécessitent qu’une seule articulation et ciblent donc un muscle ou un groupe musculaire limité. L’exemple parfait est le curl biceps, où seul le bras est fléchi. Seule l’articulation du coude est utilisée et l’exercice stimule principalement les biceps, bien que les avant-bras fonctionnent également. 

 

Le principal avantage de faire de tels exercices est de cibler une région spécifique du corps. Ils nécessitent également beaucoup moins d’énergie que les exercices de base. 

 

Que choisir entre: Exercices de base ou exercices d’isolation?

Vous pensez qu’il est difficile de choisir vos exercices pour les caler dans chaque séance de musculation?. La vérité est que dans un programme de musculation, les exercices d’isolation et les exercices de base peuvent aller de pair. Dans certains cas, c’est même indispensable. Cependant, si un choix doit être fait, les exercices de base doivent prévaloir. Ceci pour de nombreuses raisons. 

 

Ils sont efficaces:

Les exercices de base mobilisent de grands groupes de muscles, mais aussi des petits muscles qui servent de lien entre les grands. En développant tous ces muscles, les exercices de base vous rendent plus fort. De plus, ces mouvements exercent une plus grande tension sur les muscles et produisent une plus grande libération d’hormones anabolisantes. Tout cela vous aide à gagner plus de muscle et de volume que les exercices d’isolation. 

 

Ils vous feront gagner du temps:

Comme mentionné ci-dessus, les exercices de base stimulent de nombreux muscles en même temps. Pour prendre l’exemple des squats, cet exercice utilise tous les muscles du bas du corps et même un peu du dos. Si vous souhaitez répéter cette stimulation avec des exercices d’isolement, vous devrez effectuer 3-4 exercices différents, tels que les extensions des jambes, flexion des jambes et mollets debout au lieu d’un seul. Ce serait une perte de temps et d’efficacité. 

 

Ils vous permettent de développer votre corps harmonieusement:

En faisant quelques exercices de base, vous pouvez exercer tous les muscles du corps. Cela signifie que la croissance musculaire se produira partout. Évidemment, certains muscles auront besoin de plus que d’autres, selon leurs forces et leurs faiblesses. Mais ce sera toujours moins un problème que le simple exercice d’isolement qui délaissera certains muscles et ne les utilisera pas. 

 

Que deviennent les exercices d’isolation:

Même si les exercices de base sont une priorité, les exercices d’isolation ont leur intérêt dans les programmes de musculation, surtout pour un pratiquant confirmé avec une bonne condition physique. Par contre pour les débutants c’est différent, un débutant peut se contenter d’exercices de base pour développer sa masse musculaire. 

 

Un praticien avancé dont les muscles ont déjà atteint un certain stade de développement peut compléter son programme d entrainement par des exercices d’isolement. Et ceci pour plusieurs raisons, telles que: l’esthétique et l’équilibre musculaire. Parce que comme je l’ai déjà dit, les exercices de base renforcent tout le corps, mais nous avons tous nos faiblesses. 

 

Un pratiquant sérieux du développé couché a de gros pectoraux, mais certains ont des triceps, par exemple, qui sont à la traîne des autres. Cela peut entraver vos progrès car le développé couché est limité par la faiblesse des triceps. Dans ce cas, il peut être utile d’ajouter un exercice pour cibler et rattraper son retard sur ce domaine particulier. 

 

De la même manière, un pratiquant qui travaille ses épaules avec un exercice de base développera probablement l’une des trois parties de l’épaule qui sont plus développées que les autres. Il est donc conseillé d’utiliser un exercice d’isolement pour travailler sur la partie postérieure, souvent l’arrière des épaules, et obtenir des épaules plus esthétiques. 

 

En conclusion: Exercices de base ou exercices d’isolation?:

Vous l’aurez compris, la base d’un programme de musculation sont, comme son nom l’indique, des exercices de base. Les exercices d’isolement sont une touche finale lorsque les muscles sont suffisamment développés. Cela n’a vraiment aucun sens de mettre sur pied un programme d’exercices d’isolation, car les muscles travaillent d’eux-mêmes lorsqu’ils sont habitués à travailler naturellement en coordination. De plus, de nombreux exercices seront nécessaires pour parcourir tous les muscles du corps. La pratique de la musculation est tout un art. Et faire des exercices n’est pas suffisant, il faut les choisir. Et aujourd’hui vous savez exactement comment.